• Sur les berges du Vide de Céline Etcheberry

    Valentin, jeune professeur de lettres fraîchement débarqué dans la capitale d’une contrée étrange, rencontre Louis de Laire, marquis du royaume, et devient son meilleur ami. 

    Lorsqu’ils sont convoqués à la cour du Roi Léandre, qui terrorise le peuple par sa folie, ils entament un bien étrange périple. Surmonteront-ils les mystères et les obstacles qui les attendent ? Quand Valentin découvrira peu à peu qui il est et le don énigmatique qu'il possède, Louis lui enseignera ce qu'il sait de ce monde et de ses secrets. Les dangers du palais épargneront-ils leur amitié, et surtout leurs vies ?

    Le roman aurait pu être intéressant, malheureusement, j’ai été déçue. Si le sujet était prometteur, la façon de le traiter est maladroite. L’action est trop longue à se mettre en place. On parle d’une convocation chez le roi dans le résumé mais elle n’arrive qu’après plus d’une centaine de page. De plus, les chapitres d’une longueur inégale, d’une dizaine de pages à plus de soixante sont assez désagréables. Les personnages sont intéressants mais cela ne suffit pas à tenir l’histoire.

    Je pense que le roman aurait besoin d’être allégé pour être plus fluide et agréable. Il souffre d’un sérieux manque de rythme. Les personnages sont appréciables mais leurs réflexions sont trop prévisibles. Le Vide, qui est pourtant original n’est pas assez exploité pour moi. J’aurai aimé en apprendre plus. J’ai préféré Candide pour son côté torturé à Valentin, trop lisse. Concernant Louis, je suis assez mitigée à son sujet.

    En conclusion, l’histoire souffre des défauts d’un premier roman même s’il a un bon potentiel. A

     

    « Sublimes Créatures par Richard LaGraveneseConcours 6 ans »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :