• Les Âmes Vagabondes par Andrew Niccol

    La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

    Le livre étant un coup de cœur, j’étais impatiente de voir l’adaptation mais aussi méfiante. Et pourtant, Les âmes vagabondes est fidèle au roman éponyme. Alors certes, il y a des raccourcis de fait, mais c’est plutôt logique sinon le film ferait 4h. Malgré tout les scènes importantes sont là et c’est tout à fait cohérent.

    J’étais curieuse de voir comment le film allait retransmettre les discussions entre Gaby/Mel et j’avoue que c’est plutôt bien réussi. J’ai trouvé son jeu vraiment convainquant. Je suis toujours aussi fan de Ian, même si l’acteur n’a pas le physique auquel je m’attendais, il compense largement par son jeu. Par contre, j’ai trouvé Jared moins détestable (mais carrément plus canon). On voit bien l’évolution de la relation Ian/Gaby tout comme celle de Gaby/Mel. Jeb est fidèle à l’idée que je me faisais de lui et Jamie est vraiment touchant. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la scène entre lui et Gaby avec les verres luisants. Suivre la Traqueuse amène de la dynamique au film.

    Je n’ai pas vu passer les deux heures que dure le film. C’est une adaptation réussie et fidèle qui comblera les fans du roman. A



    « Les âmes vagabondes de Stephenie MeyerInterview de François Larzem »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :