• Imriel - Tome 1 : L’héritier de Kushiel écrit par Jacqueline Carey

    Imriel est le fils adoptif de Phèdre, l'Élue de Kushiel. Enlevé, torturé et réduit en esclavage lorsqu'il n'était qu'un enfant, Imriel est aujourd’hui prince du sang. À la Cour où se trament mille conspirations, nombreux sont ceux qui souhaitent sa mort, de peur qu'il n'ait hérité des dons maléfiques de sa mère biologique, Mélisande. Alors qu'il approche de l'âge d'homme et que s'éveillent en lui des désirs de plus en plus vifs, Imriel en vient à partager leurs craintes ; il se trouve piégé au cœur d'une trame de meurtres et de manipulations où il devra faire face au plus grand des défis : découvrir sa véritable nature.

    C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai attaqué cette seconde trilogie dans l’univers fantastique créé par Jacqueline Carey. Cela fait directement suite aux aventures de Phèdre & Joscelin, alors que les événements subis à Darsanga ont changé la vie de chacun.

    Imriel est un jeune garçon profondément traumatisé, qui panse ses blessures en se gorgeant de l’amour de ses parents adoptifs, mais qui rejette violemment son sang royal. J’ai vraiment apprécié les moments dans cette famille, ils sont touchants et tous débordent d’affection les uns pour les autres. Ils sont conscients de la chance qu’ils ont d’être en vie et profitent de chaque instant. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’évolution d’Imriel et les tourments qui l’habitent. Il passe difficilement de l’enfance à l’adolescence. Ses cousins Sharizai vont d’ailleurs l’aider à faire face à ses désirs troubles, marqués par l’héritage de Kushiel. J’ai aimé la franchise et la désinvolture de Mavros, l’aîné des enfants Sharizai, il est ce qu’Imriel aurait pu devenir sans Darsanga. Si j’ai éprouvé de la méfiance envers eux, j’ai très vite été charmée, ce ne sont que des adolescents bien loin des complots. Imriel est un héros terriblement attachant. J’ai eu envie plus d’une fois de lui faire un gros câlin.

    Les personnages qui l’entourent sont tout aussi passionnants. Il y a bien sûr Phèdre & Joscelin, que l’on affectionne tout particulièrement, mais également les princesses de Terre d’Ange, Sidonie et Alais. Si l’aînée semble froide, c’est qu’elle cache ses tourments sous une couche de mépris, la cadette quant à elle est attendrissante, j’aime beaucoup sa relation très franche avec Imriel. Les amis que se fait le dauphin à Tiberium sont aussi éclectiques qu’enthousiasmants. J’ai un gros faible pour Eamonn, qui tisse une forte amitié avec Imriel ; de son côté, le prince Barbarus a le sourire facile, la fierté de la jeunesse et l’envie de découvrir le monde. Bien sûr, n’oublions pas Lucius, Brigitta et Claudia, tous apportent quelque chose au jeune homme. J’espère qu’on les retrouvera dans la suite !

    Une fois de plus, des éléments fantastiques sont présents par petites touches, cela fournit un vrai plus à l’histoire. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, il est certain qu’il n’y a pas beaucoup d’action, mais c’est pour mieux servir les personnages. Jacqueline Carey manie sa plume avec brio, elle est toujours aussi passionnante.

    Éditeur : Milady – Collection : Fantasy – Date de publication : 10 juillet 2015 – Prix : 12,90€ – 960 pages.

    « Dangereuses Créatures – Tome 2 : Dangereuses Trahisons de M. Stohl et K. GarciaAbsences de Lauren Oliver »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :