• La nuit des fées


    Fille d'une fée et d'un pauvre mercenaire, Lara a grandi avec son père dans la capitale d'Hétar, un monde fait de forêts enchantées et de déserts immenses. A la veille de ses seize ans, persuadée qu'un destin hors du commun l'attend dès qu'elle aura échappé à sa triste condition, Lara accepte d'être vendue comme esclave à l'une des luxueuses maisons de plaisir d'Hétar. Mais par un étrange caprice du hasard, au lendemain de la vente, elle se retrouve dans une caravane d'esclaves, emportée malgré elle vers des terres inconnues... Blottie parmi ses compagnes d'infortune, Lara serre contre son c½ur le talisman sacré qu'elle a hérité de sa mère et se prend à rêver. Qui sera son premier amant ? Qui l'initiera aux secrets du plaisir ? Un riche marchand ? Un prince du désert à la beauté légendaire ? Elle sait - les fées le lui ont dit - que la route qui mène au véritable amour est longue et semée d'embûches. Elle est loin de se douter, en revanche, qu'au bout de la nuit une première épreuve l'attend, et que pour affronter les seigneurs de la Forêt, rendus fous par sa trop grande beauté, elle ne pourra compter que sur elle-même.

    En cours de lecture, et en pause...
    J'ai lu 70 pages ce qui correspond à deux chapitres, et franchement j'ai ramé. J'ai beaucoup de mal avec Lara. Elle est l'enfant d'une fée et d'un pauvre mortelle, elle est extrêmement belle et elle se sacrifie avec plaisir pour sa famille. Rien de très passionnant, l'auteur rabâche un nombre incalculable de fois à quel point son héroïne est magnifique et qu'elle est d'origine féérique... Le début du roman est trop long et pas captivant, je l'ai mis en stand-by pour l'instant. A

    Livre qui est très décevant au début, les trois premiers chapitres sont long, très longs. L'auteur ne fait que répéter que son héroïne est très belle mais pauvre. L'histoire n'avance pas, et pour couronner le tout les chapitres sont trop longs à mon goût (environ 30 pages). Avec beaucoup de courage j'ai continué ma lecture, et j'ai pu constater que le livre s'améliore après les trois premiers chapitres. J'en suis même arrivé à une hypothèse : je pense que les trois premiers chapitres ont été rajouté par la suite. Car ils n'avancent pas, se répète et (je pense la cerise sur le gâteau), la seul scène qu'on attend avec impatience est raconté en dix lignes, déception oblige. Mais après cette scène là, l'histoire débute comme dans tous les autres romans. Il reste quelques défauts, comme quelques problèmes de traduction et des fautes de frappe mais l'histoire arrive à prendre le dessus. L'héroïne nous fait découvrir quatre contrées différentes, qui semblent magnifique tout en décrivant ses habitants et ses coutumes. Lara fille de mercenaire va se sacrifier pour permettre à son père d'évoluer dans la société. Elle se pense abandonnée de sa mère, mais es ce vraiment le cas ? Va-t-elle rester esclave toute sa vie ? Ou sera-t-elle évoluer ? Par malchance, elle se retrouve piéger dans un lieu alors qu'on lui avait promis ne pas être vendu. Mais pour quel raison ses gents l'on t-il acheté ? Qu'adviendra-t-elle ? Heureusement elle fait la rencontre de Org, Kalid, et Thaire qui l'aiderons à trouver son destin, mais quel est-il ? Aurel


    La souveraine des deux mondes


    Cinq ans ont passé depuis la Guerre de l'Hiver entre Hétar et les Terres Extérieures, lorsqu'une tragédie soudaine force de nouveau Lara à partir pour suivre son destin. Après avoir rejoint la Province Côtière, elle embarque à bord d'un navire pour une lointaine contrée nommée Térah. Un pays immense et prospère où règne un souverain d'une grande sagesse, Magnus Hauk, mais dont les habitantes, victimes d'une terrible malédiction, sont muettes depuis cinq siècles. Séduite par la beauté de ce royaume dont personne en Hétar ne soupçonne l'existence, et amoureuse depuis le premier jour de Magnus, le " Maître " à la beauté altière, Lara décide d'aider le peuple d'Hétar. Usant de ses pouvoirs, elle provoque le spectre d'Usi, le sorcier Qui avait lancé l'anathème sur Térah et lève la malédiction. Pendant ce temps, en Hétar, la situation s'est dégradée. Gaius Prospéro est parvenu à se faire élire Empereur ; l'invasion des Terres Extérieures est prévue pour le printemps suivant. Devenue l'épouse de Magnus et la reine de Térah, Lara décide alors de recourir à sa magie, de jour en jour plus puissante, pour déplacer les clans vers une vaste plaine fertile et inhabitée de Térah...

    Je dirais tous simplement déçu. Les chapitres sont toujours aussi longs. Je m'attendais à avoir une scène dans ce roman là, mais arrivais à la fin, on se rend compte que se ne serra que dans une suite. Conclusion, on connait déjà l'histoire des deux livres suivant sans les avoir lu. Je suis réellement déçu du roman, autant le premier j'ai été longue à rentrer dedans, mais après ça aller. Autant pour ce roman, je n'ai pas réussi du tout à rentré dedans, comme d'habitude. J'ai fini le roman pas parce que l'histoire m'intrigué et que je voulais connaître la fin de l'histoire, mais parce que j'en avais marre d'avoir ce livre sur ma table de chevet. Je souhaite un bon courage à tous, pour la lecture de cette série. Et espérons qu'elle s'améliorera par la suite, on peut toujours rêver ! Aurel

      



    Tome 1 : La nuit des fées - Parution Mars 2009
    Tome 2 : La souveraine des deux mondes - Parution Septembre 2009
    Tome 3 : La captive des terres sombres - Parution Novembre 2009
    Tome 4 : Le royaume englouti - Parution Janvier 2010
    Tome 5 : The shadow queen - Pas de date de parution VF
    Pin It

    13 commentaires
  • Tu n'es pas tout à fait humaine, tu le sais ? Tu n'es pas sorcière, tu es bien plus encore...
    Rhiana Tassot ne peut oublier les paroles de la vieille prophétesse : d'où vient-elle, elle qui ne connaît pas son véritable père ? Elle qui est si différente des autres filles...
    Dotée d'une extraordinaire chevelure de feu, toujours vêtue en homme, elle se sait investie d'un singulier pouvoir : celui de combattre les dragons qui menacent son village. Elle les repère à leur odeur de sauge et aux battements de leur coeur, et possède un courage à toute épreuve. Seul Macarius, mystérieux chevalier noir, pourrait lui faire de l'ombre, mais Rhiana en fait son allié et poursuit à ses côtés la lutte contre les monstres cracheurs de feu.
    Leur victoire reste pourtant incertaine, car le seigneur du lieu, le baron Guiscard, leur interdit d'approcher les bêtes légendaires et, pour quelque obscure raison, défend la cause des dragons aux dépens de son propre peuple. Le village, à feu et à sang, doit cependant être protégé à tout prix. C'est la mission de Rhiana qui, au coeur de cette bataille, n'a jamais été aussi proche du secret de ses origines...

    Résumé alléchant, mais c'est bien la seule chose intéressante. Je n'ai pas réussi à rentrée dans l'histoire, l'héroïne ne m'a pas intéressé une seule seconde. Trop de longueurs, le livre m'est tombé des mains au beau milieu d'un chapitre. Je n'ai jamais fini ce roman, j'ai même fini par l'échanger contre un autre. A

    Rhiana de Michele Hauf
    Pin It

    5 commentaires
  • La danse de l'équinoxe

    La voix ne quittait plus sa tête. Elle l'appelait sans cesse, dans un murmure qui ressemblait au souffle du vent dans la forêt. Viens... Viens à moi... Valéria devait se rendre à l'évidence : c'était l'Appel des dieux blancs. Ces dieux Qui, sous la forme de chevaux à la robe claire, peuplent la Montagne qui domine l'empire d'Aurélia. A chaque printemps, selon la légende, leur pouvoir se déploie à travers le monde, convoquant de jeunes hommes à une initiation magique. Jamais aucune femme n'a été appelée, Valéria le sait bien. Mais cette année, une irrésistible attraction la somme de répondre à l'Appel et d'entamer, travestie en garçon, le long trajet vers l'Ecole de magie de la Montagne... Jusqu'à ce que son secret soit découvert...

    Ce livre nous raconte la vie d'une jeune fille devant affronter les autres afin de répondre à l'appel des dieux. Sa mère lui avait déjà tracé son avenir et refuse donc de voir sa fille partir. Elle devra donc surmonter les barrières mises en travers de son chemin afin de pouvoir suivre sa destiné. Cet appel étant normalement destiné aux garçons, Valéria prend la précaution de se transformer en garçon du mieux qu'elle peut. Mais cela ne l'empêchera pas, de passer à deux doigts d'un viol. Son sauveur lui apportera sécurité pour le reste de son voyage et ne dévoilera pas sa véritable identité. Cela lui permettra de passer les épreuves avec succès, et de bouleverser toute les traditions quand sa véritable identité voix le jour. Elle doit alors affronter de dure journée car tous le monde la rejette sauf son sauveur Pourtant qu'ils le veuillent ou non elle sera la seul à pouvoir sauvé l'empire et le premier cavalier. Que fait-elle pour sauver l'empire ? Ca je vous laisse le découvrir... Ce livre est passionnant, autant avec les mésaventures de Valéria que dans la découverte d'un monde gouverné par des chevaux... Aurel

    Le chant du solstice

    A l'Ecole de Magie de la Montagne, Valéria, l'unique femme cavalière, reçoit l'enseignement du Grand Maître. A ses côtés, Kerrec, son compagnon, héritier de l'empire d'Aurélia, se remet des blessures reçues en combattant son demi-frère, le traître Gothard. Pourtant, loin de goûter la paix et la sérénité de ces lieux protégés des Dieux, Valeria sent en elle une sourde inquiétude. Car Kerrec a changé. L'homme puissant et tendre qui la désirait autrefois avec fougue, se détourne d'elle à présent, habité semble-t-il par une seule pensée : affronter à nouveau les ennemis de l'Empire et se venger de Gothard... Un matin, juste après le solstice d'été, Kerrec quitte la Montagne en dépit des supplications de Valéria. Prise d'un étrange pressentiment, elle se lance à sa poursuite. Mais lorsqu'elle le rejoint, c'est pour constater que son état s'est aggravé et qu'il recommence à perdre le contrôle de sa magie. Désormais, Valéria ne peut plus compter que sur elle-même. Elle seule a le pouvoir de défendre l'Empire et de sauver l'homme qu'elle aime...

    A travers ce livre ont peut voir que Valéria est encore la sauveuse... mais d'une guerre cette fois. Mais à quel prix ? Elle y perdra deux être cher. Une fois de plus elle va devoir affronter les siens en leur annonçant une mauvaise nouvelle. Sera-t-elle surprise de l'accueil qui l'attend chez elle ? Que décidera t-elle ? Retourner dans la montagne d'où elle c'est échappé afin de protéger son amour, ou aller vivre avec sa belle famille et Kerrec dans une ville qu'elle apprécie. Sera-t-elle une fois de plus capable à sauver son amour et poursuivre son destin. Aura-t-elle droit à une vie normale ? Ou se compliquera t-elle ? Pour ces deux dernière questions la réponse n'est pas totalement dans ce livre mais dans la suite qui ne devrait tarder à sortir (01/01/09), c'est pour dire à quel point j'ai aimé ces livres je languie d'avoir la suite. Aller bonne lecture et j'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à les lire. Aurel

    La montagne sacrée

    Résumé fait par Aurel

    Valéria est une femme d'exception, cette personne à un grand pouvoir mais a quel point ? À la fin du deuxième livre on comprend qu'un événement va changer sa vie, mais abandonnera-t-elle tout, pour ce changement ? La vie semble trop reposante pour quelle le reste, elle part vers Aurélia afin de participer au couronnement de la s½ur de Kerrec, mais une grande tragédie va arriver et bouleverser sa vie. Valéria doutera, et choisira l'éloignement. Au cours de ce voyage, elle rencontrera deux personnes qu'elle ne s'entendait pas à voir. Une personne qui lui inspire le mal dans toute sa splendeur et une autre qui ne la laisse pas indifférente. Cette personne lui fait une proposition en or, mais acceptera-t-elle ? Partager entre deux vies, elle ne sait plus quoi choisir, elle se décide. Et la vie semble tellement belle quelle fini par s'écroule autour d'elle. Qui sera la cause de cet effondrement ? Qui pourra la sauver ?

    Je dirai extrêmement déçu par le résumé car il raconte les 2/3 de l'histoire, c'est comme quand vous regardé un film et que quelqu'un vous raconte la fin avant, vous êtes déçu, il n'y a plus de suspense. Mais pour ceux qui ont la chance de lire mon commentaire avant le résumé je vous conseille de vous PASSER de le lire et si vous avez aimé les deux premières livres vous aimerais sûrement le troisième. L'histoire en elle-même reste intrigante avec beaucoup changement dans la vie de Valéria. Elle a le choix entre deux vie différentes, mais laquelle choisira t'elle ? A-t-elle vraiment ce choix ? Ou es ce tous simplement les dieux blancs qui décident de tout ? Plongera t'elle dans le coté obscure en choisissant la facilité ? Ou se battra t'elle pour rester du coté de la vie, la lumière ? Dans les deux première romans ont découvre qu'elle a des projet d'avenir, arrivera t'elle à atteindre son but ou renoncera t'elle a tous ses rêves ?
    Je vous avouerai qu'a partir du moment où le résumé c'est arrêté de me dévoiler la suite des événements j'ai retrouvé cette même passion que pour les deux première mais malheureusement pour moi cela à été pour les 150 dernière pages.
    Si jamais vous avez déjà lu le résumé, j'espère que vous ne serez pas aussi déçu que moi. Je vous souhaite une bonne lecture car tous de même l'histoire reste très intéressante. L'auteur finie sa trilogie en ne laissant pas de suspense et en répondant à tous les questions qu'on se pose depuis le début. Aurel

    Valéria de Caitlin Brennan
    Pin It

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique