• Le septième fils de Joseph Delaney 

    Première partie : Comment un jeune garçon apprend à devenir un chasseur d'ombres !

    Seconde partie : L'apprenti épouvanteur affronte un ennemi encore plus démoniaque que la sorcière Malkin.

    C'est il y a quelques années déjà que j'ai découvert la série l'Epouvanteur et j'en garde un très bon souvenir.
    Mélange de magie, d'horreur et d'aventures, on suit l'apprentissage de Tomas, le septième fils d'un septième fils (d'où le nouveau titre) qui part faire sa formation auprès de l'actuel l'épouvanteur.
    Loin d'être irréprochable, ce dernier cache de nombreux secrets.

    J'ai aimé l'univers créé par l'auteur, les créatures que l'on croise, les sorcières qui ne sont pas toutes mauvaises et les apparences qui sont plus que trompeuses.

    Cette édition regroupe les deux premiers volumes de la série ainsi qu'une nouvelle inédite sur John Gregory.

    Idéale pour découvrir ou faire découvrir la série !

    Pin It

    votre commentaire
  • 10300770_701756876564641_8692785183012374462_n

    Après un an d’emprisonnement dans les mines de sel, Keleana a gagné sa liberté en devenant l’assassineuse attitrée du roi. Pourtant, Keleana est loin d’être dévouée à la couronne… Jouer le jeu du simulacre est d’autant plus difficile que les ordres du roi l’obligent à menacer ceux qu’elle voudrait protéger. Les forces obscures qui menacent l’équilibre du monde, l’obligeront cependant à faire un choix, au péril de sa vie…

    Survoltée. Voilà mon état d'esprit à la fin du roman. Ce second tome est bien meilleur que le premier qui fut pourtant un coup de cœur (mon avis ici). C'est à la fois tendre et violent, émouvant et déchirant. J'ai dévoré la première partie du roman pour ensuite freiner ma lecture car je voulais en profiter un maximum.

    Le roman débute doucement. Keleana exerce ses fonctions à sa façon, sans vraiment désobéir mais sans pourtant agir aveuglément. Elle se rapproche de Chaol, enfin !!! J'ai adoré leurs moments ensemble, ces sentiments qu'elle ressent à son contact et ce qu'elle entrevoit de lui. Chaol est juste parfait, il est toujours là pour elle, quoi qu'il arrive. Car il va arriver des choses, oh oui ! Les événements s’enchaînent à un rythme fou et l'on découvre le vrai visage de Keleana. Même si l'on sait qu'elle est un assassin, sa violence a toujours été contenue. Mais quand on attaque les siens, rien ne peut plus la retenir. J'ai été vraiment surprise plus d'une fois dans le roman, par les personnages et les événements. Keleana semble plus perdue que jamais, elle s'enfonce dans sa part sombre sans parvenir à garder « l'étincelle » comme dit Nehemia.

    Ce tome est celui des révélations, celle sur Keleana mais aussi sur Dorian. Ce dernier devient vraiment captivant dans ce tome. Il promet des choses intéressantes pour la suite. J'aime beaucoup sa relation avec Keleana, surtout maintenant que cette dernière à mis les choses au clair entre eux. Entre le Prince et le Capitaine leur relation est parfois tendue. J'avoue avoir eu peur qu'ils brisent leur amitié pour Keleana mais Dorian est trop adroit pour perdre le seul homme qu'il considère comme un ami.

    La fin du roman est déchirante ! C'est pas possible de nous laisser comme ça ! J'avais envie de sauter partout après toutes les infos découvertes mais j'étais aussi énervée ! La suite va être longue, vraiment très longue à venir. J'avais oublié à quel point j'étais fan de Keleana ainsi que de Chaol et même Dorian...

    Des complots, des trahisons, de l'amitié, des amours avoués, trahis puis perdus, de la magie, de la fureur & du sang. Voilà ce qui vous attend dans La reine sans couronne. Et des heures de sommeils en moins.

    Nouvelles : The Assassin's Blade - Publication VO Mars 2014
    Tome 1
    : Throne of Glass - Publication VO août 2012 - Publication VF septembre 2013
    Tome 2 : Crown of Midnight - Publication VO août 2013 - Publication VF août 2014
    Tome 3 : Heir of Fire - Publication VO septembre 2014

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    La chasse aux sorcières est ouverte !

    La dernière des sorcières parviendra-t-elle à empêcher leur chant de s’éteindre ?

    Dans les profondeurs de la forêt, à l’abri de la haine des habitants du village voisin, Brusenna mène une existence paisible aux côtés de sa mère. Elle sait simplement qu’elle est une sorcière, une des Gardiennes de la nature qui contrôlent les éléments par la force de leur chant. Quand, un matin, sa mère l’abandonne pour aller combattre un ennemi dont elle ignore tout, le monde de Brusenna bascule. Jeune et sans expérience, elle se retrouve seule dans un pays ravagé par la sécheresse, où se lève le vent de la guerre. Les Chasseurs ne tardent pas à la débusquer, car elle est désormais la dernière. La dernière des sorcières. Avec une seule mission : survivre. Et un seul allié, le Protecteur chargé de l’amener à bon port. La dernière des sorcières parviendra-t-elle à empêcher leur chant de s’éteindre ?

    Sous la plume ensorcelante d’Amber Argyle, suivez Brusenna sur les routes d’un monde menacé, dans une quête où ses choix peuvent sauver ou condamner les Hommes !

    Witch Song est un roman jeunesse intéressant qui pourra plaire aux plus jeunes. Brusenna est une jeune fille qui vit recluse avec sa mère loin du cœur de leur village. Mais lorsqu'une femme vient l'aider alors qu'elle a des ennuis avec un marchand, elle va découvrir que sa mère lui a toujours menti. Cette dernière doit partir pour aider ces sœurs sorcières aux prises avec la Sorcière Noire. Brusenna est alors livrée à elle-même et n'a pour seul compagnon son chien. A court de vivres et ne sachant pas à qui faire confiance, elle se retrouve aux prises avec les Chasseurs de sorcières, elle est contrainte de fuir. La jeune fille se lance alors dans une quête qui va la faire évoluer.
     
    J'ai aimé la façon dont est abordée la sorcellerie, c'est un chant qui influe sur l'environnement. Les sorcières sont liées aux éléments et peuvent les inciter à leur obéir. La population est au courant de l'existence des sorcières et est plus ou moins enclin à les aider. Les lecteurs plus âgés pourront trouver certaines facilités au roman. Il y a toujours quelqu'un pour venir en aide à Brusenna et on n'a jamais vraiment peur pour elle. Les situations délicates sont résolues en deux temps trois mouvements. Même lorsqu'il est question de sentiments, c'est un personnage extérieur qui va lui faire ouvrir les yeux.
     
    Petite note pour le livre en lui même qui est de toute beauté, l'illustration de couverture est vraiment représentative de l'héroïne et le côté mat rend le toucher doux.
     

     
    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique