• Ce week-end j'ai fait un tour au Cabaret…

    Ce week-end je suis passé au Cabaret…

    Tout commence par une annonce sur les pages jaunes alors que j’étais au boulot. Là, alors que je cherche le numéro de téléphone d’une librairie (oui même du boulot) je vois une publicité, Cabaret passe à Montpellier. Ni une ni deux, j’envoie un sms à ma copine qui, j’en suis sûre sera intéressée par la chose. Problème, le prix : 70€ si on veut être bien placé. Après une journée d’intense réflexion (et moult sms échangés) on décide finalement de prendre nos billets. Allé, c’est la fête, on n’a pas de tune mais ce n’est pas grave. Deux jours plus tard, nous voici sur l’autoroute Nîmes-Montpellier en route pour « Cabaret : Le musical de Broadway ». Places numérotées, hôtesses pour nous placer, la moyenne d’âge est assez élevée, pour le coup on se sent super jeune.

    L’action de CABARET se déroule dans les années trente à Berlin où la crise économique fait rage. Au cours d’un voyage dans la capitale allemande, le jeune écrivain américain Cliff Bradshaw découvre le Kit Kat Klub, une boite de nuit décadente où se produit la chanteuse Sally Bowles dont il tombe amoureux. La logeuse de ces derniers, Fraulein Schneider, projette de se marier avec l’épicier juif Herr Schultz, mais tout se complique dans cette ville menacée par les nazis qui s’activent à mettre sur pied le troisième Reich. Emcee le maitre de cérémonie, interprété par Emmanuel Moire nous présente le Kit Kat Klub grâce à « Wilkommen, Bienvenue, Welcome ». Les premières notes sont entrainantes et entêtantes, on est immédiatement prise par cette ambiance survolté, sulfureuse et décadente. Après ça les deux heures de spectacles passent à une vitesse folle. Chant, danse, musique, théâtre, le tout est savamment mélangé pour rentre un spectacle captivant. Les performances de chaque membre de la troupe soCe week-end je suis passé au Cabaret…nt impeccables. Qu’il s’agisse d’Emmanuel Moire, totalement inattendu dans le rôle d’un maître de cérémonie hyper sexuel (le tableau « Deux ladies » est hot), à la star du Kit Kat Klub, Sally, interprété par Claire Perot, à la fois naïve et manipulatrice. De Mien Herr à Cabaret elle est totalement habitée par son personnage et captivante. Le spectacle entier est extrêmement bien travaillé, les jeux de lumières et d’ombres servent les comédiens. Les musiciens eux aussi ne sont pas en reste, il suffit de quelques notes pour mettre les spectateurs dans l’ambiance. Et dans tout ça il s’agit d’une histoire dans la grande Histoire. Le final est à la fois surprenante et pourtant incontournable. Le maître de cérémonie nous promet d'oublier nos soucis au Kit Kat Klub, c'est gagné !

    Vous l’aurez compris nous avons passé une excellente soirée, c’est du grand spectacle. Néanmoins les âmes prudes ou sensibles risques d’être choquées par les dialogues plus que sous-entendu et les scènes explicites. Car oui nous avons entendu dans la salle des gens taxer le spectacle de vulgaire. Mesdames les vieilles rombières, restez chez vous, ça ne sert à rien de venir exposer vos manteaux de fourrures si ce n’est pour cacher votre visage dedans à chaque fois qu’on aperçoit une fesse. La tournée ne fait que commencer alors si vous avez l’occasion c’est maintenant ou jamais ! Au passage, vous ne regarderez plus jamais un ananas de la même façon !


    Crédit photos : Brinkhoff/Mögenburg

    « PALM n°12Concours 5 ans »
    Pin It

  • Commentaires

    2
    Mardi 24 Avril 2012 à 22:39

    Bel article qui rend bien justice au spectacle!! Le coup de l'ananas... héhé ;)

    1
    Fanny ta cousine
    Samedi 11 Février 2012 à 14:21

     J'ai adoré ton commentaire surtout le passage ou les Mesdames se cachent le visage dans leur manteau de fourrure dés qu'elles aperçoivent une fesse xD En meme temps quand tu vas dans un cabaret c'est rarement pour voir des danseurs/danseuses en combinaison de ski !!! çà a l'air super surtout si c'est dans la veine des films Moulin Rouge et Chicago que j'avais adoré.Jveux que tu m'expliques l'histoire de l'ananes meme si j'imagine que çà a un rapport avec les godmichets ptdrrr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :